Piwik: suivi statistique

Faire des stats tout en respectant la vie privée

Nouvel article dans la série « Créer son propre blog », je vous propose une courte présentation de Piwik, le suivi statistique en vigueur ici 🙂

Imaginez que, dans votre dos, un type regarde quels sites vous visitez, ce que vous y faites, et qui rapporte tout ça dans un calepin. Cela vous dérangerait, n’est-ce pas ? Vous n’appréciez guère quand un inconnu louche sur votre écran dans le cybercafé ? Rassurez-vous: non seulement il y a des gens qui regardent par dessus votre épaule, mais en plus ils sont nombreux, vous le savez et vous n’êtes pas fâché contre eux. Le type qui a le don d’ubiquité suffisant pour mater l’écran de la majorité des gens du cybercafé en même temps, il s’appelle Google. Le plus fort, c’est qu’il ne s’est pas imposé sur le web: les webmasters ont tout simplement apprécié le truc et ajouté d’eux-même l’outil de traçage, Google Analytics, à leur site. Résultat des courses: « suivi statistique des visiteurs » est devenu synonyme de « Google Analytics » dans l’esprit de beaucoup de gens.

Des Analytics sans Google Analytics

Heureusement pour nous, il n’est nul besoin d’offrir à Google le placement de leur javascript sur notre blog. Il existe en effet un outil servant à cela: Piwik.

piwik

Très complet et modulaire, agréable à utiliser, il fournit une excellente alternative aux outils statistiques propriétaires (oui, c’est un logiciel libre). Il est d’ailleurs assez simple à installer.

Conseil: dans « Paramètres > Vie privée », activez la suppression des anciens logs de visiteurs. Après plusieurs mois je suppose que seuls les graphiques vous intéressent, et plus tellement qui a fait quoi 🙂 Ça soulagera la base de données.

Il est bien sûr possible de créer plusieurs comptes utilisateur avec des droits d’accès spécifiques, d’activer une fonction « opt-out » permettant aux visiteurs de désactiver le traçage chez eux, il y a un support de plugin puissant (et de nombreux plugins permettant de faire tout un tas de choses), gestion multisites avec objectifs en revenus publicitaires, …

Conseil: pour permettre aux navigateurs des visiteurs de charger le script en parallèle (et donc accélérer le chargement des pages), placez Piwik dans un sous-domaine spécifique (par exemple ici c’est: piwik.fansub-streaming.eu).

Piwik a en outre un développement actif, et peut être mis à jour d’un simple clic. Le tout est simple, clean et puissant, vous oublierez bien vite Google Analytics 😉

À bientôt pour le prochain article !