Dessiner pour soi est un crime

DISCLAIMER:

Cet article est ouvertement satirique et provoquant (dans le jargon internet: « troll »). Les bonnes mœurs sont brisées et trainées dans la boue pour le simple plaisir de choquer et favoriser la réflexion. Aucun être vivant, réel ou imaginaire, n’a été maltraité avant, durant ou après la rédaction de cet article. Les agents assermentés sont priés de tenir compte du caractère informel et personnel de cet écrit et de considérer tel comme étant autorisé par la liberté d’expression sachant qu’il ne saurait en aucun cas encourager activement ou passivement des actes illégaux. Les exemples et démonstrations contenues dans cet article ont été crées dans le seul but d’illustrer l’article par du concret mais ne sauraient pas être assimilés objectivement ou subjectivement à ce que je peux ou pourrais les assimiler ou affirmer assimilables. C’est du troll, de la provocation gratuite bête et méchante qui ne doit pas être pris au sérieux. Si l’article vous est insupportable à cause des gros mots ou autre, appuyez simultanément sur les touches CTRL + W ou cliquez sur la croix située en haut à droite de votre écran.

Allô Enfance En Danger: appelez le 119 (appel gratuit 24h/24)


Purée de bordel. L’été c’est toujours l’occasion de faire passer des lois et décrets à se taper la tête dans le mur, pendant que la France fait trempette à la Côte d’Azur dans un camping nudiste et/ou libertin (shitstorm incoming) avec dedans pleins d’hommes et de femmes de divers âges dans leur plus simple appareil devant et avec des enfants (y compris les leurs) et qui, je vous le jure madame la Marquise, corrompent et pervertissent ces enfants sans même les toucher et ces derniers n’auraient pour seul réflexe à l’adolescence que de baiser comme des lapins et ainsi provoquer un niveau d’urgence inédit dans la recherche contre le SIDA et autres MST tout en compensant fortuitement les nombreux départs à la retraite communément appelée « papy boom » et qui est en train de creuser la tombe de l’économie nationale. Bref.

*chers agents de la plateforme PHAROS, hold your horses et continuez la lecture. Relisez le disclaimer, en cas de doute.

Jusque alors:

Le fait, en vue de sa diffusion, de fixer, d’enregistrer ou de transmettre l’image ou la représentation d’un mineur lorsque cette image ou cette représentation présente un caractère pornographique est puni de cinq ans d’emprisonnement et de 75 000 euros d’amende.

Déjà ça c’était fort de café.

1

Voilà, 10 secondes dans Pinta. Oui c’est la représentation d’un personnage mineur et c’est à caractère porno, ta gueule. Et c’est fait exprès pour être diffusé. Creative Commons by. Allez-y gauffrez-vous d’œuvres dérivées et d’exploitations commerciales, je vous y autorise. On sait pas le sexe ? On sait pas si c’est homo sapiens ou homo neandertalensis ? Ou même un vilain martien de Mars Attacks ? Un cercle et 4 traits bêtement géométriques ? M’enfous.

Ce qui a été ajouté au paragraphe:

Lorsque l’image ou la représentation concerne un mineur de quinze ans, ces faits sont punis même s’ils n’ont pas été commis en vue de la diffusion de cette image ou représentation.

Ok. Je fais un nouveau dessin dans Pinta. Voiiiilà.  C’est la représentation d’un personnage mineur de 15 ans, ça ne sera pas diffusé et je viens de fermer Pinta sans enregistrer. Na ! Et bien c’est tout aussi illégal, même tarif, youpi tralala !

Petite imprécision de la part de M. Freyssinet donc: la nouvelle disposition concerne la simple création sans but de diffusion, elle concernerait donc aussi ce dessin même si je le détiens pas. La détention est déjà illégale depuis belle lurette c’est donc le simple fait d’avoir couché sur le papier (ou l’espace de dessin dans Pinta) qui est devenu illégal y compris si le papier finit à la poubelle ou si l’on ferme Pinta sans avoir enregistré le dessin (OUAIS MÊME SI LE DESSIN N’A EXISTÉ QUE DE MANIÈRE ÉPHÉMÈRE DANS LA MÉMOIRE VIVE HAHAHA YEAH BITCH TAKE THAT).

Numerama vous semble légèrement jouer avec le feu avec son illustration ? Rin, de la série « Kodomo no Jikan ». Allez-y c’est même pas érotique (l’histoire c’est c’te blonde qui s’amuse à troller son puceau de prof mais c’est pas pour avoir du sexe avec lui, les bonnes mœurs sont intactes).  Ouais cette ligne est un prétexte pour placer un lien vers Numerama, na !

Franchement, sérieusement: vous croyez vraiment qu’interdire de dessiner son fantasme dans Paint pour fermer le programme juste ensuite sans rien avoir enregistré ça a un quelconque effet ? Vous croyez que les victimes d’agressions et viols, le plus souvent réduites au silence parce que ça concerne un membre de leur famille, se sentiront rassurées par cet ajout législatif ? Vous croyez que les pédopornographes y réfléchiront à deux fois avant de sortir une représentation de leur imaginaire cérébral ? Je vous jure ce climat me fait peur, maintenant qu’on commence à savoir « lire les pensées » en mesurant l’activité électrique du cerveau. Votre imaginaire vous amène à vous voir avec votre partenaire pratiquer le sexe anal, alors que la loi l’interdit parce que c’est « déviant et non naturel » ? La règlementation et répression des fantasmes, c’est ça le but ?

Oh misère…

Voilà d’ailleurs votre pédoporn gay Pokémon sorti de nulle part:

1

(Mentali et Noctali, ce sont des évolutions de Evoli un peu spéciales dans Pokémon Or/Argent/Cristal: il faut que Evoli vous aime beaucoup, et selon s’il fait jour ou nuit quand il augmente d’un niveau, Evoli se transformera soit en Mentali soit en Noctali)

12 réflexions sur « Dessiner pour soi est un crime »

  1. Tout à fait d’accord.

    Sur numerama ya pleins de trucs intéressants et instructifs dans les commentaires… et triste… comme la fuite de Lewis, apeuré…

  2. Bonjour,

    Je travaille sur un documentaire ayant pour thème « la gestion de la pédophilie » en France et en Europe. Et je vraiment outrée que l’état français fasse ce type de choix, déja cela va contre la liberté d’expression et l’exception artistique française que défendait notamment Sarko, et en plus c’est complètement STUPIDE d’un point de vue humain! J’espère que mon documentaire mettra un bon coup de pied dans la fourmilière, et fera comprendre que la pédophilie n’est pas une maladie, mais un gout et que justement le dessin etc etc est un bon moyen de passer des pulsions, alors que si l’on coupe tout un imaginaire, on crée des tensions et on peut entrainer un passage à l’acte… Merciii pour cette news, je n’avais pas vu passer ce projet de loi ^^

    1. Côté « opposition aux idées et politiques générales » à la télé je pense qu’il n’y a que ARTE :/ Je compte pas sur France 5 pour dénoncer la gestion des déchets nucléaires en France ou autre.

      … dis-moi que le docu serait diffusé sur ARTE, je veux voir 😮

  3. Bof, avec la stéganographie il y a moyen de faire quelque chose d’intéressant. A partir de maintenant toute les image de pokémon contiendront en réalité des Lollicon.

  4. L’intérêt de l’état, est de pouvoir mettre en place et maintenir un système de surveillance/répression efficace, mais surtout « accepté » par la population.

    Par conséquent, l’intérêt de l’état est de maintenir un certain niveau minimum d’insécurité, et de « désordre ».

    Les moyens:

    La non légalisation du cannabis, pour favoriser la prolifération des réseaux mafieux.

    Le « nettoyage » systématique de tout ce qui pourrait empêcher les pédophiles, obsédés, et autres victimes du différentiel « libido » homme/femme; de passer à l’acte.

    L’abolition de la peine de mort, pour dé-inhiber les plus « courageux ».

    Et j’en passe….

    Un état, quel qu’il soit, est toujours totalitaire qu’il soit déclaré comme tel ou pseudo-démocratique.

    Avons-nous étés consultés lors de l’élaboration de lois comme: Le permis à points, le changement d’heures, la réintroduction du loup ? Non !

    L’aurions-nous étés, comme lors du référendum de 2005, quelles conséquences aurait eu le vote: Aucunes. (cf: Référendum de 2005.) cqfd.

    Quand on vit sous dictature-démocratique, ou sous démocratie-dictatoriale.

    On ne doit s’étonner de rien.

    J’ai longtemps cru que les ministres et députés étaient des cons.

    Je suis maintenant convaincu que ce sont plutôt des salopards.

    Tous bords confondus….of course….

Les commentaires sont fermés.