Caméra de sécurité avec smartphone

Après avoir lu l’article de Numérama à propos de AtHome, une app Android permettant de faire une caméra de sécurité avec un smartphone, j’ai fait quelques tests et… n’ai pas été très satisfait·e. J’y vois surtout l’utilité pour « garder un œil » sur Bébé pendant son dodo dans sa chambre tout en restant sur le canapé au salon. Les fonctions d’enregistrement etc sont payantes, bien sûr.

Alors j’ai cherché et testé d’autres applications, et ce qui répondait le mieux à mes attentes est IP Webcam couplé avec Filoader.

La configuration est relativement facile mais très complète, il faut nécessairement tester (notamment pour vérifier si la batterie tient la charge !). Tout dépend du smartphone, donc je ne peux que détailler ma config:

  • téléphone Samsung Galaxy S II
  • résolution 640 x 480
  • format vidéo MKV (OpenH264 + Opus)

L’application  intègre un serveur web, on peut donc consulter la caméra avec un navigateur web, ou VLC, ou plein d’autres options. C’est notamment très pratique pour tester le calibrage de la détection de mouvement ou audio. Flash, vision nocturne, focus, zoom, capture photo, … très pratique. NB: l’accès n’est pas protégé par mot de passe !

 

dfgs

Bon, étape suivante. L’application découpe les enregistrements en séquences de 60 minutes horodatées. Quel est mon besoin ? Je veux mettre en place un dispositif contre les cambriolages. Le flux est trop lourd pour un envoi via internet (j’ai pas la fibre), ça fait du ~100 ko/s montant en permanence, et surtout… une caméra d’intérieur, on veut vraiment pas que ça atterrisse sur un serveur extérieur qu’on ne contrôle pas.

J’ai un serveur NAS, mais dans l’hypothèse d’un cambriolage il se ferait embarquer aussi. Et laisser les enregistrements sur le téléphone implique devoir périodiquement le manipuler. La meilleure solution: .. la Freebox. Il y a de bonnes chances qu’un cambrioleur s’en désintéresse, et elle contient un serveur FTP, et un contrôle parental pour refuser tout accès internet au téléphone. Très bien ! Toutes les heures, le téléphone envoie les enregistrements par FTP sur la Freebox.

À raison de ~300 Mo par heure de jour, et ~50 Mo par heure de nuit, ça nous fait… environ 6 Go d’enregistrements par jour en moyenne. Avec 240 Go dispo dans la Freebox, ça nous fait facilement 1 mois d’archives.

En outre, j’intègre dans mon script de sauvegardes une petite fonction à base de curlftpfs et find pour supprimer les fichiers de plus de 6 jours. Vu que j’exécute ce script manuellement, j’ai pas à craindre de vidange automatique malheureuse d’enregistrements intéressants.

Enfin… dissimuler le téléphone. Pour ce faire, j’ai utilisé un petit carton dans lequel j’ai percé un trou pour l’objectif, et dans sa face intérieure j’ai collé une pochette bricolée dans laquelle je glisse le téléphone. J’ai aussi coupé un « canal » au cutter pour faire passer le câble du chargeur en dessous et derrière le carton, d’où il descend un meuble jusqu’à la prise électrique. Discret, anodin, efficace 🙂  Période d’observation et test, vérifier si le téléphone surchauffe pas, s’il consomme moins que la vitesse de charge de la batterie, …

Et voilà ^^

Note de fin: c’est un sentiment un peu bizarre, je me sais « observé » par une caméra même si c’est moi qui en ai le contrôle. J’ai mis cela en place dans l’hypothèse d’un cambriolage sachant que je m’en voudrais d’avoir eu la possibilité technique d’avoir la tronche de l’auteur, le cas échéant. Et pourtant. Je sais mon sentiment complètement irrationnel, sachant que tout smartphone allumé est un potentiel micro-caméra espion contenant pléthore de capteurs divers et données pouvant servir à traquer la vie privée de l’utilisateur, et un smartphone allumé, bah.. j’en ai un de toute manière.